Grenette : le Chantier suspendu

Contenu de la page : Grenette : le Chantier suspendu

JPEG - 452.3 ko

GRENETTE : Le chantier de rénovation suspendu

Alors que le chantier de rénovation venait tout juste de débuter, celui-ci a dû être suspendu brutalement suite à un incident durant en amont de l’opération de désamiantage. Cet incident a occasionné une pollution de poussière d’amiante sur une grande partie du bâtiment et provoque ainsi sa fermeture. Explications.

L’amiante dans la Grenette

La grenette est un bâtiment construit dans les année 1970, période où l’utilisation d’amiante était très répandue notamment dans le bâtiment. Au sein de la Grenette, cette amiante se retrouvait sous forme de flocage permettant de donner une propriété d’isolant, de coupe-feu ou de stabilité au feu. Cette solution était très économique à l’époque et les risques sanitaires n’étaient pas encore connus et règlementés. Ce n’est qu’en 1997, que l’utilisation d’amiante a été interdite et que des normes ont été mise en application.

En 2000, La Grenette a déjà subi des travaux de rénovation dans le cadre de l’extension de la Médiathèque et d’un premier aménagement du RDC haut. A cette époque, il aurait été possible d’ores et déjà de traiter ce problème d’amiante mais les choix qui ont été fait ont ne sont pas allés dans ce sens.

Aujourd’hui, et durant toute la phase de conception du projet de rénovation, nous avions conscience de la problématique amiante. Celle-ci avait été anticipée par notre maitre d’œuvre et notre objectif était bien de désamianter le bâtiment en traitant toutes les parties concernées.

Que s’est-il passé ? quelles sont les conséquences ?

L’objectif, au travers de cette rénovation, était de dépolluer le bâtiment, avec une intervention importante de désamiantage, pour rendre le bâtiment sain et sans risque. Seulement, une partie du flocage (carré de 40cm x 40 cm environ) s’est décroché et est tombée au sol avant le début des travaux de désamiantage au sein de la cage d’escalier menant au sous-sol. Cet incident a conduit à la propagation des fibres d’amiante dans le bâtiment, occasionnant une pollution et donc une évacuation et fermeture complète du bâtiment. Cette décision s’est faite en accord avec l’ARS et la DIRECCTE (Direction du Travail) afin de limiter les risques d’exposition au public.

Suite à cet incident, des mesures d’empoussièrement ont été réalisés sur une grande partie des pièces afin de voir si le seuil règlementaire de 5 fibres / litre était atteint ou pas. Il ressort que la majeure partie du bâtiment est au-dessus de ce seuil, ce qui nécessite un désamiantage beaucoup plus conséquent que celui initialement prévu.
La poussière d’amiante, très volatile s’est propagée dans le bâtiment car le confinement n’était pas terminé.

Nous avons encore beaucoup de questions qui sont pour l’instant sans réponse. Il faut savoir que l’amiante peut être enlevée sur des surfaces lisses. En revanche, certains supports ou matériaux (bois, tissu, papier…) ne sont pas décontaminables car les surfaces sont rugueuse et poreuses. Dans ce cas précis, les matériaux doivent être évacués ou encapsuler.

  • La salle de spectacle est à ce jour le lieu qui semble le plus complexe à désamianter de part la présence de tissus (fauteuil et tapisserie murale), de bois (parquet)…
  • Une autre des conséquences de cet incident est la fermeture brutale de la Médiathèque.
  • A ce jour nous sommes en attente d’éléments pour connaitre l’ampleur de la pollution, les solutions et procédures techniques pour y remédier et le coût de cette intervention.

En l’absence de ces éléments et des décisions qui s’en suivront, le chantier de réhabilitation est contraint d’être suspendu. Nous espérons que le projet pourra malgré tout se poursuivre et que des solutions pourront permettre le redémarrage des travaux et la réouverture de la médiathèque.

Focus sur la médiathèque

En ce qui concerne la médiathèque, les usagers qui avaient emprunté des livres sont priés de les retourner à partir du 6/06.
A défaut de pouvoir rouvrir la médiathèque dans l’immédiat et dans l’incertitude du calendrier, des solutions temporaires sont en train de se mettre en place afin de permettre d’assurer le service à minima, avec les livres qui sont hors du bâtiment.

Nadine Issartel accueillera donc les usagers à partir du 6/06, du lundi au samedi de 9h à 12h au RDC de la mairie. Durant cette période, un bureau sera dédié à cet accueil en mairie, en attendant de pouvoir aménager une annexe dans un local spécifique.

L’aménagement de ce local nécessitera de trouver du mobilier type étagères et bibliothèques. Nous lançons donc un appel au prêt de ce type de mobilier pour permettre d’agencer l’annexe temporaire de la médiathèque.

Existe t-il un risque pour le public présent au moment de l’incident ?

L’incident s’est produit entre le mardi 23/04 après 16h (fermeture du chantier) et le mercredi 24/04 13h30, heure d’évacuation du bâtiment. Suite à ce signalement, l’Agence Régionale de Santé a été sollicitée pour connaitre les risques sanitaires d’exposition aux poussières d’amiante.

Concernant le public potentiellement exposé lors d’un passage à la médiathèque le 24 avril dernier, s’agissant d’une exposition très ponctuelle (très limitée dans le temps), il convient d’être rassurant.

La durée de l’exposition (ou sa répétition) augmente la probabilité de survenue d’une pathologie. Le risque sanitaire (et sa gravité) dépend du niveau et de la durée de l’exposition.

Dans le cas de la Grenette, l’exposition a été très limitée dans le temps. L’exposition n’est pas chronique comme ce peut être le cas de professionnels qui ont pu travailler dans des atmosphères contaminées de nombreuses années.

Toutefois, si vous étiez présent le 24 Avril matin, vous avez été peut-être potentiellement exposé. En cas d’inquiétude, vous pouvez vous adresser à votre médecin généraliste afin d’exposer la situation.

En synthèse

  • Chantier grenette suspendu dans l’attente de nouveaux éléments. Mais le chantier va connaitre un retard assez long du fait de toutes les procédures et de la re-programmation du chantier.
  • Médiathèque et Salle de cinéma fermée jusqu’à nouvel ordre.
  • Les usagers sont priés de ramener leurs livres du lundi au samedi de 9h à 12h à partir du 6/06
  • Une annexe temporaire sera ouverte pour permettre d’assurer le service de prêt avec les ouvrages qui auront été épargnés par la pollution. Une communication sera faite dès lors que le lieu sera connu