Alerte sur l’usage des gants

Contenu de la page : Alerte sur l’usage des gants

Dans ce contexte, un rappel des conseils de la Direction générale de la santé semble necessaire pour bien alerter sur le port du gant dans les taches quotidiennes.

  • Le port des gants n’est pas recommandé pour le grand public.
  • Le virus ne passe pas à travers notre peau, encore moins par la peau des mains.
  • Le virus se transmet notamment lorsqu’on touche un objet contaminé et que l’on porte ensuite ses doigts à son visage. Avec ou sans gants, l’effet est le même.
  • Les gants peuvent toujours être une source de souillage par des gouttelettes contenant des virus (les gouttelettes sont les sécrétions respiratoires qu’on émet quand on parle, qu’on tousse, ou qu’on éternue).
  • Les gants donnent un faux sentiment de sécurité, les études montrent que les porteurs de gants se touchent bien plus souvent le visage, et risquent de se contaminer encore davantage.
  • Porter des gants est donc inutile, sauf dans des situations très spécifiques (personnels soignants réalisant des prélèvements ou gestes à risque).
  • Pour une protection maximale, il est plutôt recommandé d’éviter au maximum de se toucher le visage, notamment quand on fait ses courses ou qu’on est dans les transports en commun, et de se laver les mains très régulièrement, notamment après avoir touché des objets touchés par d’autres personnes avant nous.
  • Ce sont les gestes barrières (se laver fréquemment les mains, tousser dans son coude, utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter après utilisation) et les mesures de distanciation sociale qui sont efficaces.